Numérique et objets connectés dans le secteur santé

Gauthier TRUBLIN, responsable de l’activité CONNECT de Soladis évoque l’impact de l’économie numérique dans les domaines de la santé.

La mutation vers une économie numérique touche aussi les domaines de la santé.

Gauthier Trublin – Responsable Soladis Connect

« Soladis Connect : Business Unit dédiée aux systèmes d’acquisition ayant pour objectif de garantir la fiabilité des données selon les différents capteurs.

La mutation vers une économie numérique touche toutes les activités y compris les domaines de la santé dans lesquels on retrouve le cas particulier des essais cliniques qui requiert un déploiement beaucoup plus complexe que dans les autres domaines d’activité.

Soladis a mis en place plusieurs outils permettant dans un premier temps de sélectionner les objets connectés dédiés aux besoins cliniques puis dans un deuxième temps de valider ces objets connectés à moindre coût par des plans d’expérimentation ou des essais cliniques. Finalement nous offrons la possibilité de pouvoir déployer ces réseaux d’objets connectés, de centraliser l’ensemble des données de ces systèmes de mesure en base de données commune, de greffer des algorithmes sur ces bases de données et de dédier un service numérique avec une interface adaptée aux besoins de chaque acteur de l’essai clinique.

Les objets connectés ont une grande importance dans le suivi de pathologies chez les chiens et les chats, et en général sur les animaux de compagnie. Notre Business Unit aimerait renforcer cette interface entre les différents acteurs de la filière permettant éventuellement de faire remonter les informations sur l’utilisation d’un médicament, d’avoir un contact plus direct avec l’industrie pharmaceutique, de pouvoir réaliser une passerelle entre les vétérinaires et les différents acteurs, tels que les éleveurs, les propriétaires d’animaux de compagnie et les industries pharmaceutiques. Cette plateforme permettrait d’optimiser les échanges concernant la santé animale et le bien-être animal. »

Yann Fardini, Directeur Scientifique de Soladis évoque l’apport des nouvelles technologies dans la recherche clinique

Les objets connectés, de grands enjeux pour la recherche clinique

Yann Fardini – Directeur Scientifique

« Les objets connectés offrent la possibilité de s’affranchir des barrières géographiques, d’accéder aux patients qui n’étaient autrefois pas accessibles du fait, par exemple, de l’éloignement des centres investigateurs.

Les objets connectés garantissent aussi l’amélioration de la compliance des patients. En effet, grâce aux objets connectés il sera possible de rappeler aux patients de prendre leur traitement et de les suivre au quotidien. Ces objets connectés nous permettront d’accéder à de nouvelles données objectivées, c’est un élément très important car l’enjeu est de collecter des données précises, spécifiques et sensibles.

De plus, grâce à ces objets connectés on est capable d’accéder à des données centralisées, c’est donc un facteur important dans le domaine du management de l’étude. Cela signifie l’accès à l’ensemble des donnés d’une étude en temps réel pour mieux en apprécier sa conduite, sa gestion et donc sa maîtrise.

Au niveau statistique, on peut souligner que les données qui sont moins variables et plus précises nous permettront d’avoir besoin de moins de patients, cet aspect va donc  jouer sur les coûts et l’éthique,  tout en conservant une puissance de comparaison qui soit identique voire meilleure.

Les promesses sont donc multiples et les enjeux pour y arriver restent très grands. »

connect.soladis-blanc

Les Paraboles Ila
84 boulevard du Général LECLERC
59100 ROUBAIX - FRANCE

Tél: +33(0)3.28.09.94.70
Fax: +33(0)4.72.83.86.71


Mentions Légales

RENSEIGNEMENTS

Inscrivez-vous à notre newsletter